Profession comptable et digitalisation

digitalisation expert comptable

Fin janvier 2016 s’est tenu à Marseille le Salon Innovation & Productivité, à destination de la profession comptable. L’occasion de faire le point sur la digitalisation du métier, et son influence potentielle sur la façon même dont il est exercé à ce jour.

Guillaume Clavel, président de l’IFEC Provence-Corse, le souligne dans son Edito de la dernière lettre du syndicat, co-écrit avec Thierry Pollack, président de la Commission Innovation de l’IFEC :

“Une tendance nouvelle apparaît même, au delà de l’automatisation qui semble de plus en plus maîtrisée, de trouver les leviers de motivation auprès de nos clients afin que ce soit eux qui dématérialisent leurs documents et traitent les quelques flux qui n’auraient pu faire l’objet d’imputation automatique. Toutes ces avancées vont, bien sûr, avoir des conséquences importantes sur nos coûts de production, d’autant plus que les prix de ces solutions sont de plus en plus raisonnables. Mais si cette automatisation permettait simplement de gagner en productivité et d’augmenter nos marges, nous en serions très heureux ! Ce qui apparaît comme un signal faible aujourd’hui, est que le client lui-même, au travers des offres qui sont proposées, va faire entrer la totalité des flux financiers en temps réel dans son système, avec des écrans de propositions d’imputations ergonomiques et non comptables. Ainsi, la composition de nos missions va devoir changer, notamment sur la part de la tenue que nos clients ne vont plus accepter de payer. Pour la plus grande partie en nombre de nos cabinets, la saisie représente encore plus de 50 % de leur chiffre d’affaires.”

Les cabinets comptables traditionnels vont devoir adapter leurs procédés internes à ces nouveaux outils, former leurs propres ressources et faire évoluer la relation client, avec davantage de conseil et moins de saisie manuelle.

L’Edito conclut néanmoins cette réflexion de façon positive :

“Cette menace qui touche à une partie très traditionnelle de notre métier, peut facilement se transformer en une formidable opportunité à plusieurs niveaux :

  • au niveau de l’organisation des cabinets, ces nouveaux process permettront une meilleure répartition dans l’année des travaux comptables, et une anticipation de la révision finale de la période fiscale,
  • mais surtout, à partir d’une comptabilité à jour et fiabilisée de notre supervision, il sera plus facile, plus pertinent, et surtout beaucoup moins cher de produire de véritables systèmes de contrôle de gestion utiles au pilotage de nos clients, répondant ainsi à la vocation que nous avons de notre métier, d’accompagnateur de la performance des entreprises ! “

 

Le cabinet d’expert-comptable So Audit / So Conseil / Alterna accompagne les entreprises dans leur stratégie comptable en intégrant les nouvelles technologies, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information.